J’enrage  

 

daniels_maja_09-610x610-300x300

 photo de Maja Daniels

 

La porte de l’EHPAD, fermée, codée.

Vitrée,

Si proche, c’est loin.

Opaque,

Là-bas, dehors.

Ô ce  pouvoir de l’ouvrir.

 

Et ces chiffres et lettres n’ont aucun sens.

De l’autre côté du mur,

De l’autre côté,  la vie,

De l’autre côté de ma vie !

Qu’est ce qui m’arrive, qu’est ce qui leur prend,

Qu’est ce ….

Ô ce pouvoir de dire.

 

Attendre qu’il vienne, attendre qu’ils viennent,

Est-ce qu’ils viendront…

Pourquoi m’empêcher d’aller et venir ?

Aller et venir, mais pourquoi ?

Attendre, c’est long,

Beaucoup trop long d’attendre la vie.

Ô ce pouvoir d’appeler.

 

Est-ce cela vieillir ?

Ô ce pouvoir de fuir.

 

Pour Elle,

 

José Polard

6 réflexions au sujet de « J’enrage   »

  1. Christian Gallopin

    La poésie ou comment dire l’indicible, bravo José et merci, pour Elle et pour nous… Et, à la suite de ce que tu as écrit et du chemin de Elle : « Ne pas s’arrêter là! »

    J'aime

    Répondre
  2. Mary-Agnès Costa-Clermont

    Pour tous les cris qui résonnent dans les couloirs, et qui ne sont plus entendus..
    Pour tous les cris silencieux enfermés dans les corps emprisonnés…
    Merci

    J'aime

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s