L’hôpital : le service public préféré des français !

 

 

Alors que l’hôpital public traverse une période particulièrement agitée de son histoire, la Fédération Hospitalière de France, qui représente les hôpitaux publics et les structures médico-sociales publiques a souhaité refaire le point, 2 ans après sa première enquête, sur la perception par les français de leurs hôpitaux publics. La réalisation de ce sondage a été confiée à TNS Sofres et confirme la très bonne image globale de l’hôpital public déjà enregistrée en 2004 par ce même institut. En voici les grandes lignes tirées du site de la Fédération Hospitalière de France* :

Une perception positive de l’hôpital public

L’hôpital est le service public qui donne « le plus de satisfaction » pour 43% des français devant EDF, les mairies et l’assurance maladie. 82% des français continuent d’avoir une bonne opinion des hôpitaux, un taux remarquablement stable depuis 2004.

La qualité des soins jugée point fort de l’hôpital !

L’appréciation positive de la qualité des soins (83%) reste le principal point fort de l’hôpital public aux yeux des français. Sont particulièrement appréciés des français :

–    Les services maternités : 72%

–    L’accueil du patient : 71%

–    La prise en charge de la douleur : 68%

–    La prise en charge des plus démunis : 67%

–    La prise en charge des personnes âgées : 62% (+ 9 points par rapport à 2004 qui correspondent à un retour à la normal après les événements de la canicule jugés sévèrement par les français).

Nette amélioration sur le front des infections nosocomiales

L’hôpital a marqué des points dans la lutte contre les infections nosocomiales ces 2 dernières années. 42% des français constatent une amélioration soit 18 points de plus que lors de l’enquête de 2004.

L’accès aux soins pour tous une valeur chère aux français

Le fait que l’hôpital soit accessible à tous quelque soit son niveau de revenu, est placé par 48% des français à la tête des valeurs qui caractérisent le mieux le système hospitalier français.

Refus massif de la privatisation de l’hôpital et un manque de moyens largement déploré

Si 77% des français refusent la privatisation des hôpitaux, ils sont 85% à juger insuffisants les moyens humains et financiers dont disposent actuellement les hôpitaux publics.

Les français partagés sur l’organisation du système hospitalier

Enfin, le débat relatif au modèle d’organisation du système hospitalier français, tendu entre les deux exigences de qualité des soins et de proximité, n’est pas véritablement tranché : 49% des français préfèreront de grands hôpitaux équipés de manière optimale, quitte à ce qu’ils soient plus éloignés du domicile, et 45% opteront pour la proximité. Néanmoins, lorsqu’il s’agit du choix d’une maternité,  la sécurité prime devant la proximité et le confort.

Commentaire

Avec moins de moyens, moins de personnel, les agents de l’Etat et du service public parviennent à améliorer leur performance. C’est de l’efficience : parvenir à de bons résultats en mobilisant moins de moyens. C’est ce qu’on appelle aussi la productivité du travail. On l’augmente par la motivation des employés, de la communication, un bon cadre de travail, une bonne ambiance . Sans doute est-ce aussi le fruit des efforts de rationalisation de la machine qui organisent, réorganisent, protocolisent, suppriment les doublons, etc.  Certes on est moins nombreux, on est peu payé mais le plus important reste quand même le développement personnel et la réalisation de soi dans le travail ! Encore un effort il reste une marge de progrès, 17 % pour que tout le monde soit satisfait : qualité totale, zéro défaut et … zéro mort.

On peut y voir aussi le résultat de cette disposition particulière qu’ont les personnels, toute catégories confondues, à vouloir absolument « sauver le monde » quelques que soient les conditions dans lesquelles ils travaillent. Cette disposition qu’Orwell appelait la common decency, la décence commune, relativement forte chez les gens que Pierre Sansot appelait par respect « gens de peu ». Jamais cités dans le sondage, ils s’emploient pourtant au jour le jour à faire en sorte que le monde ait un peu d’allure et se tienne debout. Bienheureux le système capitaliste et libéral de pouvoir exploiter cette fibre. Fort heureusement, les dépositaires de ces vertus élémentaires que sont la bienveillance, la générosité et d’autres encore peuvent freiner ce processus délétère.

 

Didier Martz

 

* Sur le site de la FHF (Fédération Hospitalière de france)

Une réflexion au sujet de « L’hôpital : le service public préféré des français ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s