Les pas de côté-EHPAD’côté

Il existe trois variantes de notre nom, chacune correspondant à un axe essentiel de nos réflexions et de nos actions:

  • EHPAD de côté. Notre objet initial, mettre en questions ce mode de vie au grand âge, en EHPAD, . Nous savons bien qu’il en existe accueillants et à taille humaine, mais ce n’est pas la majorité, loin de là, et toujours corrélés à un facteur humain, aléatoire. Comment faire autrement?
  • Eh! pas de côté, les vieux. Au delà des EHPAD, emblématiques d’une certaine conception politique, administrative et financière d’accueil du grand âge vulnérable, voici ce qui nous anime: faire entendre et percevoir d’autres mots, d’autres images de la vieillesse qui ne soit ni dysphoriques, ni ségrégatifs, ni marchands…
  • Les pas de côté… Ici, c’est l’alternatif qui nous meut, l’utopique auquel nous attribuons quelques qualités, et à coup sûr le participatif et le contributif. A suivre, donc…Car dans ce registre, seuls les actes comptent.

 

Une fonction de porte- voix ; des vieux vulnérables, des familles, des soignants dans notre contexte sociétal. Porte –voix, c’est de la réflexion, de l’information, de la communication et du contre lobbying (avec nos moyens…)

Il s’agit de mettre en questions ce mode de vie en EHPAD, au grand âge. Si nous savons bien qu’il existe de tels lieux accueillants et à taille humaine, ce n’est pas la majorité, loin de là, et toujours dépendants d’un facteur humain. Comment faire autrement?

Il nous a paru nécessaire  de penser le temps d’avant, celui du maintien à domicile, en constatant qu’il existe très peu d’initiatives alternatives à ce parcours très fléché. Cette dimension de filière est devenue très conséquente à partir du moment où la silver économie s’est emparée de ces situations de vulnérabilité…

Nous souhaitons ainsi soutenir toutes les initiatives inventives au plus près des réalités humaines. Voici quelques axes de nos réflexions et propositions, encore en chantier…

Pour changer de paradigme

Penser autrement l’évaluation: Comment juger du bien-fondé d’un EHPAD ? Comment juger de sa « qualité » ? Par Michel Bass

L’évaluation des établissements médico sociaux

Comment en est-on arrivé là?

plaidoyer pour une évaluation participative .

Nous avons le souci de mettre en valeur et  faire savoir  toutes les pratiques innovantes en EHPAD, questionnant le carcan adminstratif  et sécuritaire, afin qu’elles se diffusent.

Au delà des EHPAD, emblématiques d’une certaine conception politique, administrative et financière d’accueil du grand âge vulnérable, ce qui nous anime tous? Faire entendre et percevoir d’autres mots, d’autres images de la vieillesse qui ne soit ni dysphoriques, ni ségrégatifs, ni marchands…

« L’indécence » de la silver économie Tribune Le Monde .fr du 6/5/2016

Ici, c’est l’alternatif qui nous meut, l’utopique auquel nous attribuons quelques qualités, et à coup sûr le participatif et le contributif. A suivre, donc…Car dans ce registre, seuls les actes comptent.

Participation de l’association au Festival des utopies concrètes le 27/9/2016