Archives du mot-clé père noel

Le Père Noël a un gilet jaune…

Ça fait longtemps que j’vous le dis, le Père Noël ne va pas bien, pas bien du tout ! Déjà en 2015, vous pourrez vérifier sur ce blog, je vous avais dit qu’il avait la maladie d’Alzheimer !

Et puis l’année dernière il « fait une fugue », on l’a retrouvé un peu dans les nuages, mais cette année, c’est le comble : le Père Noël a un gilet jaune…

Ça ne l’empêche pas de porter sa barbe blanche, son chapeau étonnant, rouge et blanc, avec un énorme pompon mais je ne suis sûrement pas le seul à l’avoir vu habillé d’une nouvelle manière, avec un gilet jaune…

Hier, je l’ai vu, il était sur un rond point, avec quelques copains, tous vêtus du même gilet. Je me suis arrêté lui parler, je lui ai posé quelques questions et puis j’ai essayé de comprendre ce qu’il me disait. Il m’a d’abord parlé de ses déplacements : moi je croyais qu’il avait encore son attelage de rennes mais figurez-vous que ça ce n’est que pour le fun, pour faire croire, ou pour jouer dans les films… Non depuis longtemps il a un diesel, on lui avait dit que ce serait beaucoup plus économique et pas plus polluant que le reste… Alors il est passé au diesel, comme presque tous les copains qui étaient avec lui ! D’accord,  on lui parle d’une prime pour l’aider à remplacer sa bagnole un peu vieille mais lui ce qu’il aurait voulu c’est voir se développer les transports en commun parce qu’il en a marre de conduire tout le temps pour aller jusque dans les zones rurales pour faire sa distribution. Mais ça…

Et puis il m’a dit qu’il n’avait pas eu le temps de faire ses courses, ou plutôt il aurait bien eu le temps mais il attendait de percevoir sa retraite ! Son niveau de vie a sérieusement baissé depuis quelques années, il fait donc très attention à ses dépenses et il voit arriver la fin du mois (de décembre en particulier) avec beaucoup d’appréhension. En fait il est à le retraite depuis déjà quelques années, mais il continue à bosser (il fait du cumul !!!) pour ajouter un peu de beurre dans les épinards ou de chantilly sur la bûche ! Moi je savais que les retraites n’augmentaient plus depuis déjà quelques temps et que l’augmentation de la CSG avait particulièrement touché les vieux mais je ne pensais pas que le Père Noël pouvait être concerné…

Alors, entre la bagnole, la retraite, la fin de mois difficile, j’ai vu le moment où il allait se mettre en colère, ramasser une pierre, un pavé (comme en 68 quand le Père Noël était jeune) et lancer tout ça pour se faire entendre… J’ai eu peur qu’il mette le feu au buisson du milieu du rond point où qu’il aille casser la vitrine du magasin qui est juste à côté du rond point où il s’est installé, je me suis dit qu’il allait tout péter… Mais non, le Père Noël n’est ni une ordure ni un casseur, il a rejoint les gilets jaunes parce qu’il ne va pas bien mais il n’a pas de mauvaises intentions. Ça m’a rassuré évidemment, je n’aurais pas aimé que les policiers l’arrêtent, le frappent pour le maîtriser, l’aspergent de gaz, l’immobilisent au sol, et l’embarquent au poste, tout ça parce que le Père Noël voulait, cette année encore et malgré toutes les difficultés qui sont les siennes, apporter quelques jouets aux enfants et quelques cadeaux à tous ceux qui les espèrent…

Il y a quand même quelque chose que je ne comprends pas : l’an dernier J’ai retrouvé le Père Noël après sa fugue, il s’était égaré sur le Cloud, (voir sur ce blog)  dans les nuages, mais il avait fini par rentrer à l’EHPAD… ne serait-ce que pour apporter aux vieux quelques chocolats. D’accord il s’était fait « enguirlander » mais dans cette période de fin d’année où ça « sent un peu le sapin », pour un vieux comme lui, ce n’est pas anormal. Je croyais, du coup, que l’assistance numérique lui éviterait de prendre des risques sur la route et que les jouets seraient livrés en temps et en heure… Alors pourquoi avait-il revêtu ce gilet jaune ? Pourquoi était-il là sur ce rond point, dans le froid, sous la pluie, avec quelques copains et copines de son âge d’ailleurs ?

Je ne suis pas sûr de tout comprendre dans cette affaire mais je me dis si tout allait bien pour le Père Noël, il aurait bien d’autres choses à faire, lui et ses copains… Ils préféreraient sans doute préparer tranquillement un foie gras ou des huîtres, emballer quelques cadeaux et déboucher une bonne bouteille.

Mais malheureusement j’ai l’impression qu’ils n’y croient plus… au Père Noël !

 

Michel Billé

Le Père Noël a fait une fugue…

Les lecteurs attentifs du blog se souviennent peut-être qu’il y a deux ans, à cette époque je les avais avertis: le Père Noël avait la maladie d’Alzheimer…

Complètement désorienté, il faisait un peu n’importe quoi et, par exemple, apportait des cadeaux aux vieux dans les EHPAD alors que c’était leurs petits enfants ou arrière-petits-enfants qui attendaient des cadeaux… Et puis plus ça allait plus ils donnait des cadeaux somptueux aux plus riches qui n’en ont point besoin et oubliait d’en donner aux plus pauvres qui, eux, les attendaient.

Bref les choses allaient si mal pour lui qu’il a dû se résoudre à… entrer en EHPAD.

Il a cédé son entreprise de cadeaux à différentes grandes surfaces, il a vendu les actions qu’il détenait chez le traiteur qui organise le réveillon, quelques agents d’affaires l’ont aidé à liquider tout ça et, poussé par les uns et les autres, tous désintéressés bien sûr, il est entré en EHPAD.

À son arrivée on a eu tôt fait évidemment de lui demander quel était son projet de vie, s’il souhaitait participer au projet d’animation, etc. Un peu déstabilisé par tout ce qu’il venait de vivre, il a répondu aux membres du personnel qu’il entendait bien profiter de tout, qu’il avait passé sa vie à travailler dehors, dans des conditions hivernales souvent difficiles et qu’il en voulait pour son argent, qu’il n’était pas là pour leur faire des cadeaux…

Les mois ont passé le Père Noël s’est adapté, s’est fait des amis, a retrouvé le sourire, il participait même de temps en temps à certaines activités qui lui rappelaient les jeux de société qu’il avait si souvent distribués…

Et puis un jour, un matin, l’aide soignante qui devait l’aider à sa toilette, à tailler sa barbe et à choisir ses vêtements entra dans sa chambre mais… le Père Noël n’était plus là… Parti, disparu… Inquiète elle donna l’alerte et très vite la direction de l’établissement prévint la police, le Père Noël avait fait une fugue… La presse relaya la nouvelle, radios, télévisons, presse écrite, tous diffusèrent des avis de recherche, des portraits, des photos du Père Noël… Où était-il? Avec qui? Pourquoi?

Mon petit fils m’appela sur Skype… « Tu as vu, Grand Père, le Père Noël il s’est barré, il est parti, on ne sait pas où il est… Tu crois qu’on aura quand même des cadeaux? »

Tout le monde cherchait, partout… Certains remontèrent au pôle Nord parce que la neige, les rennes, etc, on ne sait jamais… D’autres cherchèrent en forêt, d’autres regardaient sur les toits, vers les cheminées, il les avait tellement fréquentées que peut-être…

Mon petit fils était inquiet… quand je l’appelais, avec Skype bien sûr, je le voyais qui regardait le ciel… Il m’expliqua que c’était à cause de la chanson: « Et quand tu seras sur ton beau nuage… » Rien n’y faisait, le Père Noël était en fugue, il avait réussi à enlever son bracelet de géo localisation, on avait beau chercher… La traçabilité était mise en échec, le Père Noël avait fait une fugue et à l’évidence on n’allait pas le retrouver facilement…

Mon petit fils vint passer le week-end à la maison, les contrôles de fin de trimestre approchant, vacances de fin d’année obligent, il avait des révisons à faire, en particulier de l’anglais… « Tu me fais réciter Grand-père? » Et nous voilà partis pour une révision de vocabulaire… La terre, la mer, la maison, le ciel, les nuages, l’orage… Il s’arrête: « Nuage: ça se dit cloud… Voilà où il est le Père Noël, il est sur le cloud… Il est pas dingue, il est pas dément, il est juste moderne, il est connecté, il est sur le cloud et il vous a bien eu… Passe moi ton portable, Grand-père, tu vas voir… » Et en quelques secondes, mon petit fils avait retrouvé le Père Noël, passé sa commande et négocié le délai et l’adresse de livraison…Curieusement au moment où j’ai voulu m’adresser au Père Noël la connexion s’est interrompue…

Perplexe, je demande à mon Petit fils s’il était bien sûr que ce soit le Père Noël, en vrai, dans la réalité… « Tu sais ce que c’est la réalité virtuelle? » Me répondit-il… « Tu vois c’est virtuel pour commander mais tu vas recevoir la facture et ça c’est la réalité… »

Le soir aux infos, on a appris qu’en fait la fugue du Père Noël n’était qu’une rumeur, assez malveillante, et qu’il était toujours dans son EHPAD, un peu dans les nuages, c’est vrai, mais toujours là dans son unité sécurisée pour malades d’ Alzheimer et qu’il ne fallait pas se tracasser pour les fêtes, il y aurait bien des cadeaux pour tout le monde: fiscaux pour certains, empoisonnés pour d’autres, mais peut-être merveilleux pour d’autres encore… On a bien le droit de croire encore au Père Noël…

Allez joyeux Noël à toutes et à tous…

 

Michel Billé.

 

PS: le blog est en vacance pendant  les vacances de Noel…J.Polard

Alzheimer et le Père Noël.

Vous savez que le Père Noël est très vieux ? Je me suis laissé dire qu’il n’allait pas bien du tout… Alzheimer… Oui, oui, ça ne se sait pas encore beaucoup mais le Père Noël a la maladie d’Alzheimer ! Rien qu’à voir son comportement, on aurait dû s’en douter…

D’abord, vous avez vu, il fait des dépenses inconsidérées… Au-delà du raisonnable, il achète des cadeaux (parfois très chers) pour plein de monde, même pour des gens qu’il ne connaît pas et qui ne savent pas qu’il existe ! Il faudrait le placer sous protection juridique pour l’aider à gérer ses dépenses… Mettre le Père Noël « sous tutelle », voilà une bonne idée, il a besoin de se faire aider, c’est sûr… Quand je pense qu’en plus il conduit encore, il faudrait peut-être voir à lui retirer son permis de conduire, ce n’est pas très prudent, même en traineau…

Et puis il se trompe de destination : Que vient-il faire dans une maison de retraite où personne ne croit plus en lui ? Ne serait-il pas un peu désorienté dans l’espace au point de ne plus savoir où il est attendu ? Désorientation temporo-spatiale, c’est comme ça que ça s’appelle. Il y a tant de gamins qui l’attendent, à qui il n’apporte rien, et il passe chez les vieux qui ne l’attendent plus depuis longtemps… Il se trompe de clientèle, à n’en point douter…

Et pour la date, c’est pareil, si on ne lui mettait pas la musique qu’on lui met chaque année en décembre, il ne se souviendrait plus, il oublierait, c’est pour ça qu’il faut diffuser toutes ces chansons dans les rues, dans les magasins, même dans la maison de retraite, pour que le Père Noël n’oublie pas… D’ailleurs je crois que ça fait longtemps qu’il a des problèmes de mémoire puisque même Tino Rossi lui disait : « n’oublie pas mes petits souliers… » Et pourtant Tino, ça ne date pas d’hier !

Je crains d’ailleurs qu’il ne perde vraiment la mémoire puisque tous les ans, aux vieux de la maison de retraite il leur apporte un flacon de gel douche… La moindre des choses ce serait de varier un peu les cadeaux ! Il ne se souvient donc plus de ce qu’il a fait l’année précédente… La mémoire immédiate ne fonctionne plus très bien… Et puis c’est inquiétant, il ne se souvient plus que, normalement, ce sont des oranges qu’il apporte… Il confond les oranges et le gel douche… Vous vous rendez compte ? S’il se lave avec ses oranges, il doit être propre ! J’espère au moins qu’il ne mange pas son gel douche…

D’ailleurs il est vraiment malade, et depuis longtemps, c’est vrai… Il n’est plus vraiment présent mais tout le temps sur son petit nuage, « son beau nuage » dit la chanson, mais les chansons essaient toujours d’embellir les choses… De là à confondre les enfants qui l’attendent et les vieux qui ont cessé depuis longtemps d’être dupes et qui ne croient plus à ses histoires… Il doit y avoir un sacré désordre sur ce beau nuage… On pourrait suggérer à sa caisse de retraite de lui financer une auxiliaire de vie sociale… Une protection juridique et une auxiliaire de vie sociale, peut-être aussi une intervention du SSIAD, je ne suis pas certain qu’il prenne correctement ses médicaments et pour son Alzheimer, ça va pas s’arranger…

Au fond il faudrait qu’il aille au CLIC[1], qu’on le « maintienne à domicile », avec Internet on peut bien se passer de lui, pour les commandes urgentes en tous cas… Et puis il pourrait se faire remplacer, ça ferait de l’emploi pour les jeunes, parce que c’est pas bien de cumuler comme ça… Qu’il n’attende pas trop parce qu’après ce sera le « placement » en EHPAD, à coup sûr !

Au fond il n’a qu’à prendre sa retraite le Père Noël ! A son âge, travailler plus pour gagner quoi ? Et puis ça suffit ! Les vieux n’ont pas besoin de gel douche.

Ils ont juste besoin de raconter de belles histoires à des petits enfants… même des histoires de Père Noël… Ces histoires là, quand ce sont eux qui les racontent, on aimerait tellement y croire…

 

Michel Billé

[1] CLIC Centre Local d’Information et de Coordination (sur les questions relatives à la vieillesse).