Archives du mot-clé poème

Quand j’étais vieux

Court métrage de Laura Stewart.

 

Suivi d’un texte de José Polard.

Quand j’étais vieux,

Je rêvais à quand j’étais jeune,

Passionnément jeune.

Jeune comme on peut l’être quand on se sent vieillir.

Encore et encore

Jusqu’au point de non-retour.

 

 Ça c’est du passé, c’est même mon passé.

Quand j’étais vieux, j’étais vivant

Encore.

Mal en point mais vivant.

Vous savez cette époque de la vie où,

Corps et esprit cohabitent,

Où parfois même,

Corps et esprit se séparent

Comme déchirés.

 

 Parle à ma tête, jeune,

Mon cœur est vieux,

Ou l’inverse, je ne sais plus.

 

 Maintenant je suis caché, là, au fond du placard.

Le silence s’installe, et le noir.

Ils me cherchent, c’est sûr.

Au fond du placard, qui saura me trouver ?

Je suis seul au fond du placard,

Et comme il me pèse, ce triomphe de la cachette parfaite.

Si personne ne me trouve,

Si personne ne me cherche.

En vieillissant,

Je me suis labyrinthé.

 

Avant d’être vieux, j’étais jeune,

Je crois.

Et ce que je voulais,

C’était rien d’autre que d’être

Jeune, jeune.

C’était rien d’autre que d’être.

Toujours le même,

Etre.

 

Un jour je serais vieux,

C’est ce qu’on dit,

On m’a prévenu.

Ou pas.

 

Aujourd’hui,

Suis-je encore vivant ?

 

Poèmes d’EHPAD

83f220e1ed0a6e38cb97561fecb397b1efb2f941Je travaille dans un EHPAD qui a aussi une partie adultes handicapés et FAM. Dans un des services, il s’agit de malades
mentaux vieillissants. Une des résidentes écrit des poèmes. Je les ai mis en forme et elle m’a autorisé, sous cette forme, à les transmettre pour publication sur le blog.                Michel Bass                                                              
                                         
                                                   
                                                                                                  LES CRIS
Les cris des résidents
            Sont difficiles
                                   A supporter
Dans cette société
Ils sont semblables
            A ceux des animaux
                           Ce ne sont pas des cris humains
On en viendrait presque aux mains
Les repas ne sont pas calmes
            On se croirait dans un hôpital
                                   Prenons patience
On verra bien !…
Jocelyne SAINT MAURICE, 11 avril 2016/ Résidente EHPAD Le PERRON (38)
                                                                          LE BEAU TEMPS
Le Beau Temps
Le soleil

                                  ☼

Brille
Quand on est amoureux
On est encore plus heureux
On oublie son âge
Même si on reste sage
                                              Oubliée la vieillesse
Il suffit de ramener des pâquerettes
Et vive l’été
                                              Qui nous fait tout oublier
 
Jocelyne SAINT MAURICE, Mercredi 6 avril 2016/ Résidente EHPAD Le PERRON (38)
                                                                            REVE
 
 Je rêve d’aller me
Promener dans les bois
Et les prés de la
Côte Saint André

 

En oubliant
Le monde entier
Je vais avoir un portable

 

Mais en attendant
Il faut marcher
Le plus possible
Pour oublier
Qu’on est plus ou
Moins handicapés
Il faudrait faire
Du sport et du vélo
Pour retrouver ma mobilité

 

Le handicap est une
Maladie
Les gens âgés
Aussi
Jocelyne SAINT MAURICE, vendredi 11 décembre 2015/ Résidente EHPAD Le PERRON (38)
                                                                            POEME
Le parc est magnifique
Mais quand on a
Mal au genou
Ce n’est pas féérique
La végétation, même
Dénudée est majestueuse
Oubliés les coteaux de
La Côte Saint André

 

Il y a longtemps que mes chiens sont morts
Et mon père aussi
Me voici en Maison
De Retraite

 

Je ne suis plus
Malheureusement
A la Côte Saint André

 

Jocelyne SAINT MAURICE, 14 novembre 2015/ Résidente EHPAD Le PERRON (38)