Archives du mot-clé rois mages

Les rois mages en grève !!!

             Je ne sais pas si  vous êtes au courant mais je viens d’écouter des infos et d’apprendre que les Rois Mages ont déposé un préavis de grève pour le 6 janvier prochain… vous me direz que ça ne provoquera sans doute pas autant de réactions que la grève à la SNCF ou à la RATP, c’est vrai, mais figurez-vous que Melchior, Balthazar et Gaspard ont décidé de rejoindre solidairement la mobilisation contre la réforme des retraites…
Déjà le Père Noël, l’an dernier, je vous avais raconté qu’il était sur les ronds-points avec les gilets jaunes, et cette année ceux qui ont participé aux manifestations l’ont rencontré dans plusieurs villes, il portait une banderole explicite: Delevoye tes cadeaux on n’en veut pas…

Mais là c’est encore autre chose: l’épiphanie, le 6 janvier prochain, c’est vraiment le jour des Rois Mages… Ils se rendent à la crèche, ils apportent des cadeaux, une galette, on la partage, on boit un coup, on fête une nouvelle fois la nouvelle année… Mais les Rois Mages, ils viennent de loin et ne peuvent venir que s’ils prennent le train, le métro, des intercités, des trains de banlieue… Dans le contexte ils auraient donc décidé de renoncer à faire le voyage et de le faire savoir pour dire leur solidarité avec celles et ceux qui s’opposent à la réforme des retraites… Et même, s’ils arrivent à venir ils auraient décidé d’offrir leurs cadeaux (l’or,l’encens et la myrrhe) en contribuant aux caisses de soutien aux grévistes: de l’or, alors ils vont mettre un peu d’argent dans la caisse; l’encens, alors ils vont en faire brûler un peu pour parfumer les gares et les stations de métro; enfin la myrrhe, parce qu’elle soigne depuis toujours une multitude de problèmes de santé et que si la grève dure encore nos concitoyens auront bien besoin d’aide…

Alors? Galette, frangipane, brioche? Peu importe… Au moment où tous, plus ou moins nous serons amenés à la partager, nous aurons en tête l’étymologie du mot que nous serons censés célébrer: épiphanie en grec ( épiphaneia) signifie « ce qui apparaît ». Par extension une épiphanie c’est la compréhension soudaine, la manifestation de ce qui était caché…
Alors en ce début d’année, formulons un vœu, même utopique, on y a bien droit de temps en temps: imaginons que même avec un peu de chance, de sérendipité, le gouvernement, apprenant la grève des Rois Mages, surpris par leur mobilisation qu’il n’attendait pas, et après être passé à côté de la mobilisation du Père Noël, imaginons que le gouvernement découvre et comprenne que nos concitoyens qui sont mobilisés contre la réforme des retraites sont d’abord engagés pour défendre la solidarité entre les générations, au nom de la fraternité républicaine…Et si cela se vérifiait alors on pourrait vraiment se dire: Bonne année à tous!

Michel Billé